Charles Bradley reprend Black Sabbath

Charles Bradley reprend Black Sabbath

Charles Bradley a déjà prouvé qu’il n’était pas un simple clone de James Brown mais bel et bien le digne héritier du godfather. Avec Changes, le soulman de Brooklyn redécouvert par les gens du label Daptone Records signe un troisième album sur lequel sa voix habitée s’approprie la moindre mélodie. Il suffit d’entendre la chanson Changes qui donne son titre au disque, une reprise intense d’une chanson de 1972 signée… Black Sabbath ! Celui qu’on surnomme le Screaming Eagle of Soul excelle ici dans les ballades, dans ces mélodies mélancoliques où la palette de ses inflexions vocales fait mouche. Mais même dans les chansons nettement plus up tempo comme Ain’t It A Sin, Bradley est tout aussi maître de son art. Voilà donc un grand cru pour un grand bonhomme de la soul éternelle.

Fan de musique depuis mon plus jeune âge. Anciennement disquaire (vinyls seulement) retraité.