Adele évoque sa dépression après la naissance de son fils

Adele évoque sa dépression après la naissance de son fils

Pour la première fois, Adèle a évoqué la dépression qu’elle a traversée après la naissance de son fils Angelo.

Celle-ci a fait part de ce qu’elle a traversé pendant cette période douloureuse de sa vie. « J’ai vécu une dépression difficile après la naissance de mon fils et j’ai été terrorisée. Ce dont j’avais connaissance de la dépression survenant après l’accouchement, c’est qu’on ne souhaite pas être avec son enfant, a qui on craint de faire du mal.

Mais j’étais tourmentée par mon enfant. Mais j’étais malhabile et j’avais peur d’avoir pris la décision la plus grave de ma vie » a lancé la musicienne dans les lignes du « Vanity Fair » américain. Pour ce faire, elle a allé chercher de l’aide auprès de ses amis. « J’avais des amis qui n’avaient pas d’enfants qui s’agaçaient à côté de moi, alors que moi je souhaitais juste discuter avec des amis qui avaient des enfants. Et sans être jugée ». « Au final je me suis dis qu’il me fallait que je passe un après midi sans mon nouveau né afin de faire tout ce qui me plaît ».

Je ne culpabilise pas quand je ne suis pas en tournée

L’interprète de « Hello » a indiqué qu’elle est passée par des moments de dépression. « Tout a commencé quand j’ai perdu ma grand-mère alors que j’avais dix ans et bien que je ne souhaitais pas me suicider, j’étais obligée de suivre des thérapies ».

Actuellement, Adèle se porte mieux et voudrait même cesser avec ses tournées pour s’occuper de son fils. « Actuellement je suis en tournée afin de rencontrer mes soutiens. Je n’en ai cure de l‘argent, j’aime bien faire des tournées, mais il arrive des jours où je culpabilise pour avoir accepté de faire cette importante tournée malgré le fait que je me déplace avec mon fils, mais il arrive des nuits où je ne l’accompagne pas au lit. Sincèrement, je ne culpabilise pas quand je ne suis pas en tournée ».

Benoît, lyonnais et grand amateur de musique. Je partage ici durant mes heures perdues.